Menu
Accueil > Libres Echanges > Le bouclier rural crée le « buzz » et pourtant ?

13 avril 2011

Le bouclier rural crée le « buzz » et pourtant ?

Agora

La volonté de créer, d’imposer, de légiférer sur un bouclier rural est en train de faire son chemin. Permettre à des habitants, citoyens et usagers de pouvoir avoir accès à des services publics de santé, d’éducation ou autres semble être légitime à notre époque.

Cependant, va t’on encore devoir légiférer, sortir les règles à calcul pour déterminer les temps de déplacements minimums, élargir encore plus les routes pour s’y rendre encore plus vite, affermir les marchés à bon de commande d’hélicoptères que nous avions prévus pour la dernière carte hospitalière en cours ?

Ne nous trompons pas de combat, acceptons de regarder le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, partons de l’existant, de la carte territoriale actuelle, des forces et faiblesses des territoires étudiés et créons une intelligence collective, des synergies entre les acteurs et de la valeur ajoutée économique et sociale. Compte tenu de la conjoncture économique, de l’augmentation actuelle et future des coûts de déplacements, il convient de s’intéresser à nouveau à des microprojets qui densifieront le territoire et recréeront du lien entre les différents acteurs.

Nous sommes à une période charnière ; l’urbain se densifie pour essayer d’accueillir à terme des populations rurales, des familles recomposées, des jeunes ménages en quête d’animation, de loisirs, mais aussi d’emplois. Cette évolution est aussi favorisée dans certaines collectivités par les sirènes de la défiscalisation qui créent des pools de logements, horizontaux et non plus verticaux comme dans les années 70, à travers leurs territoires.

Que va t’il rester au péri-urbain et au rural ? Un Maire d’une commune rurale éloignée de vingt kilomètres d’une aire urbaine nous confiait récemment sa difficulté d’accueillir des jeunes ménages, comment pourra t’il proposer des services si le potentiel des recettes fiscales ne s’élargit pas avec l’arrivée de nouveaux habitants et qu’il ne peut plus compter sur une fiscalité économique ? L’installation de crèches intercommunales en commune centre est-elle déjà une tentative de réponse ou alors une autre façon d’éloigner un service public au détriment des assistantes maternelles locales ou des parents qui ne travaillent pas à la proximité de la Commune centre ?

La réponse n’est pas simple, mais l’objet de ce focus est aussi de mettre l’accent sur l’impérieuse nécessité de se prémunir de l’effet de balancier qui privilégierait un territoire au détriment de l’autre, mettrait en opposition l’urbain et le rural, le Maire d’une Commune avec le Président d’un EPCI. Enfin, ne pensons pas que la « rationalisation » des territoires avec la montée en puissance de la Commission Départementale de la Coopération Intercommunale et les décisions qui devront être prises d’ici 2012 va simplifier la situation.

Nous joignons à cet article quelques repères pour vous permettre de vous forger une opinion.

Hervé Henry

Repères :

« les solutions devraient impérativement remonter des besoins des usagers sur les territoires et non redescendre des cercles dirigeants ». Pierre Cohen et Henri Nayrou

"Pour que le déclin des services publics ne soit plus une fatalité"
Rapport d’information n° 2883, Assemblée nationale, 2001, Point de vue de M. Henri Nayrou, p. 61.

Proposition de loi n° 3158 du 10 février 2011

« vers un bouclier rural » à lire : « Recherche peuple désespérément » par Gaêl BRUSTIER et Jean Noël HUELIN – Éditions Broché
- Critique et présentation du livre

Article extrait du Monde diplomatique :« Exode urbain, exil rural » par Par Gatien Elie, Allan Popelard et Paul Vannier

Répondre à cet article

Boite Outils

Version imprimable de cet article Version imprimable

archivesArchives de la rubrique

Nous contacter

Agora Territoires & Projets
Relais de Maison Neuve
70190 HYET
tél : 06.73.79.69.92
courriel : contact@agora-web.com

Une question ? Un projet ?
N’hésitez pas à nous contacter en remplissant le formulaire prévu à cet effet : Nous contacter

Visiter le blog d’Hervé HENRY

Rejoignez notre page Facebook

Sondage

Nous solliciterons régulièrement votre avis. Surveillez ce lien.

Acces membres
Identifiants personnels


[mot de passe oublié ?]